Nous arrivons maintenant dans une partie des jardins que Le Nôtre avait voulu simple : de grand parterres de pelouses, des bassins avec un puissant et unique jet central ainsi qu'un alignement de jets d'eau de part et d'autre de ce qu'on nommait alors "Allée d'eau" donnant au promeneur l'impression de passer entre des ballustrades de cristal ...

 

 

A la restauration du XIXème siècle, les bassins ont été ornés de sculptures réalisées par Emile Peynot et représentant un Triton à l'Ouest et une Naïade à l'Est. De grandes statues symbolisant les Quatres Saisons ont été placées à chaque angle des parterres de pelouses. Quant à l'Allée d'eau, il devait être prévu qu'elle mérite à nouveau son nom puisque de grandes coupes en marbre blanc d'où aurait jailli un jet d'eau central ont été mises en place. Mais elles n'ont jamais été raccordées au réseau hydraulique et sont maintenant converties en jardinières à fleurs.

Ces deux rangées de vasques plates sont nommées alignement des Grecques en référence aux découpes géométriques des petits parterres d'herbe qui les entourent.

 

 

Détails du Triton (Est)

 

Détails de la Naïade (Ouest)

 

Les jardins de Vaux le Vicomte s'étendent sur 33 hectares qui se décomposent en 13ha de pelouses , 13ha d'allées et 7ha d'eaux . Il faut en effet se rappeler que Fouquet a fait bâtir ce domaine afin de pouvoir y donner de somptueuses fêtes, il fallait donc que les foules puisse s'y déplacer aisément. De nos jours, ces larges allées permettent encore de pouvoir accueillir beaucoup de monde sans dégâts sur les parties végétales. Pour ce qui est de l'aspect des allées, on sait que les gravillons ont été mis en place à la fin du XIXème siècle mais on ignore de quoi elles étaient recouvertes au XVIIème même si le plus probable est que ce fut du sable.